Essai: Hyundai i30 Fastback N – Affaire de goûts...

Après la hatchback fin 2017, c'est au tour de la carrosserie Fastback de la Hyundai i30 de se décliner en variante sportive N. Une version qui reprend toutes les bonnes manières de sa soeur en termes de plaisir de conduite et d'efficacité routière.

Le choix entre les deux sera donc affaire de préférences esthétiques... On peut admirer les compactes sportives, les « hot-hatches » comme disent les anglo-saxons, et cependant trouver cette Fastback au moins aussi agréable à l'oeil que la i30 « normale ». Ses faux airs de coupé dans le traitement de sa partie arrière, soulignée d'un bouclier retaillé au liseré rouge et surmonté d'un becquet noir à la pointe du hayon ne laissent pas indifférents. Le reste de la carrosserie calque ses modifications sur la N existante, avec un pare-choc avant dynamisé, des bas de caisses spécifiques, un châssis rabaissé et des jantes de 19 pouces.

Performance package

Ces roues sont fournies d'emblée dans notre pays où la Fastback n'est proposée qu'en « Performance Package », choix de l'importateur. Un choix que nous saluons puisque dans cette version, le 2.0 Turbo qui gronde sous le capot voit sa puissance portée à 275 chevaux, et plusieurs modifications viennent affiner les performances routières. Parmi elles, la présence d'une barre de renfort supplémentaire apparente au dos des sièges arrière. Le coffre s'en trouve légèrement amputé, et les aspects pratiques y perdent, on est bien d'accord. Mais franchement, cela ne devrait pas gêner les acheteurs d'une N, qui l'achètent pour d'autres raisons.

Equilibriste

Ces raisons, quelles sont-elles ? Tout d'abord son tempérament entier, plein de hargne, doublé d'une redoutable efficacité. Le châssis a fait l'objet de bien des attentions. Les suspensions offrent un savoureux compromis entre fermeté en courbe et confort sur revêtement dégradé, où l'auto fait preuve d'une imperturbable stabilité. De par son architecture, la i30 N affiche un équilibre affiné par rapport à la hatchback. Il en résulte une habileté encore plus prononcée en virage.

Mais c'est surtout le train avant qui épate par son adhérence à toute épreuve, et la rage dont il fait montre pour s'agripper au bitume quelles que soient les conditions. Les pneus Pirelli P-Zero fournis de série n'y sont certainement pas étrangers. En revanche, lorsqu'on la titille un peu, la Coréenne n'est pas contre une petite valse du popotin !

En mode « N », le plus pointu proposé par cette Fastback, chaque rétrogradage s'accompagne d'un petit coup de gaz, fruit du « Rev-Matching » qui permet de repartir de plus belle quand on revient sur la pédale de droite. Chaque décompression est en outre ponctuée d'une rafale de détonations bien senties. Les pilotes en herbe apprécieront ! Ils apprécieront aussi le fait de pouvoir régler tout cela (échappement, Rev-matching, différentiel électronique et moteur) individuellement via l'écran de contrôle central.

Un peu plus chère

Au-delà de ses capacités sportives de haut vol, la i30 Fastback N n'en reste pas moins un parfait « daily driver » sur ses modes plus sages, Sport, Comfort voire même Eco. Reste qu'à 35.800€, elle est 700€ plus chère que sa soeur hatchback. On vous laisse libre de juger si ce supplément en vaut la peine...

Hyundai i30 Fastback N
Moteur : 4 cyl., turbo, essence, 1.998 cc
275 ch à 6.000 t/min
353 Nm 1.450 à 4.700 t/min
0 à 100 km/h : 6,4 secondes
Pointe : 250 km/h
Conso : 8,2 l/100km
Conso de l'essai : >11 l/100km (conduite sportive)
CO2: 188 g/km
Prix : 35.800€

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Porsche 718 Spyder & Cayman GT4 : la pureté n'est pas morte !

Peugeot 2008 : Success Story, chapitre 2

Renault Zoé 2019 : toujours plus loin…

Afficher plus