Un Transit méconnu

Chez Ford, les utilitaires s’appellent Transit. La Camionnette de la gamme hérite donc de ce nom de modèle et le complète par Connect. Le modèle ne possède pas l’aura de son ancêtre sur ce segment, malgré des qualités indéniables. Le Transit Connect propose deux longueurs d’empattement et deux types de toit. Avec l’option toit haut, la porte coulissante s’ouvre sur la totalité de la hauteur. La porte à doubles battants arrières dispose de charnières coulissant sur 270° en option. Comme sur la plupart de ses concurrents, le Transit Connect adopte un siège passager qui peut être rabattu dans le plancher, pour ménager un espace de chargement plat. Les moteurs disponibles sont des déclinaisons du diesel 1.8 Duratorq TDCi (75, 90, 110 CH).

Une berline pour le transport de charges

La Fiesta disponible sur la gamme des véhicules particuliers est également au catalogue des utilitaires, avec une version camionnette qui peut accueillir 1 m³ et 500 kg de chargement. Les sièges arrières sont bien sûr absents et sont remplacés par un espace de chargement. Celui-ci accueille quatre crochets pour fixer des charges et une cloison de séparation en acier, surmontée d’une partie grillagée, qui permet au conducteur de conserver une bonne visibilité vers l’arrière. Les trois finitions disponibles (Affaires, Trend et Sport) sont similaires à la gamme particulier. Quatre motorisations sont conservées : 1.25 essence de 82 CH, ainsi que les diesel 1.5 TDCi (75 CH) et 1.6 TDCi (95 CH).
Retourner en haut