Une invention française qui date de 1977

Créé et développé dans un petit village de Haute-Normandie, le tasse-avant a pour fonction de tasser le sol à l’avant du tracteur pour mieux préparer la terre à son ensemencement. A l’origine, quatre à cinq roues pneumatiques montées sur un même axe étaient installées à l’avant du tracteur. Leur rôle était de tasser la terre sur toute la largeur du tracteur qui, sinon, ne la tassait qu’aux passages de ses roues. Ce qui permettait aux outils de préparation du sol et au semoir à grain, installés sur le système de relevage arrière du tracteur, de travailler une terre plus uniforme.

Depuis, de nouveaux modèles sont apparus

Le principe du tasse-avant a été étendu. Certains fabricants proposent aujourd'hui des tasse-avants non plus à pneus mais à disques. Ceux-ci sont installés sur les système de relevage avant des tracteurs. Ils ont des largeurs très variables (de 1,50 m à 6 m) et les dimensions des disques sont adaptées au type de terrain à travailler (de peu lourd à argileux). Ils sont toujours utilisés pour un meilleur ensemencement, mais ici pour égaliser le terrain plutôt que de le tasser, afin d’émietter les mottes de terre tout en conservant un sol motteux en surface. Une dernière amélioration consiste à mélanger roues pneumatiques et disques montés sur un même axe, les roues en position centrale pour tasser la terre de manière uniforme sur la largeur du tracteur, et les disques positionnés sur les côtés pour travailler la terre.
Retourner en haut