L'ambulance

L'ambulance est un véhicule aménagé pour pouvoir transporter des malades et des blessés du lieu de leur domicile ou de leur accident vers un établissement spécialisé où ils seront soignés. Les ambulances sont généralement équipées de matériels et d'équipements médicaux capables d'apporter les premiers soins aux personnes qui en ont besoin. Le code de la route accorde une place particulière aux ambulances en les considérant au même titre que les voitures de police ou de Pompiers comme des véhicules prioritaires sur la route.


L'ambulance dans l'Histoire de France

Les ambulances existaient déjà avant l'invention du moteur automobile. Tractées par des chevaux, les ambulances officiaient déjà lors des guerres du dix-neuvième siècle pour accueillir les blessés des champs de bataille comme ceux de 1870 entre la France et la Prusse. Avec l'avènement des véhicules à moteur, les ambulances motorisées ont vu le jour pendant la première guerre mondiale pour ramener du champ de bataille et des tranchées les nombreuses victimes blessées vers l'arrière du front pour y être soignées dans des hôpitaux la plupart du temps improvisés.


Un espace hygiénique adapté aux soins de première nécessité

Le principal objectif d'une ambulance est de garantir une hygiène maximum aux patients transportés. A l'instar de l'hôpital ou de la clinique, la maladie nosocomiale est l'ennemi numéro un de l'ambulancier. Pour cela, l'ambulancier va devoir suivre une formation adaptée et surtout employer tous les moyens dont il dispose pour lutter contre les infections qui guettent les patients pendant leur séjour dans le véhicule de transport. Il va donc mettre en place toutes les mesures de désinfection nécessaires au quotidien et appliquera scrupuleusement toutes les procédures de nettoyage à une fréquence bien déterminée afin de minimiser les risques d'infection du patient lors de son transport. Il utilisera également au maximum les accessoires et produits sanitaires à usage unique.


Une réglementation française stricte

A l'intérieur d'une ambulance, il faut absolument la présence d'au moins un diplômé d'état d'ambulancier (DEA) pour que l'ambulance puisse effectuer son travail réglementairement. Les véhicules ayant le droit de transporter des malades ou des blessés en position allongée sont les suivants: les véhicules d'entreprises privées ayant reçu l'agrément de la Préfecture de transport sanitaire dans les cas d'urgence, les véhicules d'intervention du SMUR et du SAMU et les ambulances de réanimation. Ces véhicules routiers doivent satisfaire les exigences de la directive 70/156/CEE et de ses amendements. Ainsi ils doivent notamment être conformes à l'homologation de type pour les véhicules à usages spéciaux.


Retourner en haut